Actualités de la collectivité
Allocution de Mme Ramona Connor Vice - Présidente des Solidarités et des Familles
2016-01-15
Allocution de Mme Ramona Connor Vice - Présidente des Solidarités et des Familles
Madame la Présidente,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les fonctionnaires territoriaux,

Vous toutes et tous, acteurs de la vie locale dans sa diversité si riche, partenaires et citoyens attentifs au présent et à l’avenir de notre collectivité,

Mesdames et Messieurs les journalistes,

C’est avec un immense plaisir et une grande fierté que je prends la parole devant vous aujourd’hui pour vous présenter mes vœux pour cette année 2016.

Ils représentent pour moi, un moment fort de sens et de partage, un symbole de notre démocratie que certains ont voulu dramatiquement m’être à mal au cours de ces derniers mois tragiques.

Notre population par sa grande diversité illustre cet esprit de tolérance qui fonde nos valeurs grâce auxquelles chacunpeut et doit prendre sa place.

Cette année 2016 sera décisive pour le portefeuille de la solidarité que j’ai l’honneur de servir depuis mon investiture.

Vous connaissez tous mon combat et mon engagement total à porter au quotidien les dossiers ambitieux qui contribueront à améliorer le vivre ensemble à Saint-Martin.

La cohésion sociale ne se décrète pas, elle se construit dans le respect de grands équilibres entre l’économique et l’humain. La politique du juste droit que je défends implique de tout mettre en œuvre afin que les publics vulnérabilisés par la dépendance, le handicap, la maltraitance, la maladie, le chômage reçoivent le soutien et l’accompagnement légitimes. Il implique aussi que chacun soit acteur de sa vie et qu’il contribue activement à l’intérêt général.

En 2015, nous avons remporté deux victoires essentielles dans la réforme du RSA qui, inexorablement, tel un aimant, aspire dans une spirale sans fin l’essentiel de nos recettes. Il fallait avoir le courage, voir même la témérité de dire stop à l’iniquité, aux abus et aux fraudes. Le gouvernement français, sans solution à nous apporter, a reconnu par la loi n° 2015-1268 du 14 octobre 2015 d'actualisation du droit des outre-mer, notre légitimité à adapter les dispositions législatives portant sur le RSA.

Le conseil d’état en séance du 20 novembre 2015 a reconnu la validité de la délibération du Conseil Territorial d’octobre 2014 portant fiscalisation de 30% du RSA socle à compter du 1er janvier 2015.

Très prochainement, je présenterai une délibération en Conseil Territorial qui précisera les éléments de la réforme avec, notamment, un durcissement des conditions d’accès et la démonétisation des prestations qui contribuera à conforter le développement économique local.

Le programme de formation des futurs contrôleurs qui seront à pied d’œuvre dès le 4 février prochain pour lutter contre la fraude, a été formalisé.

Les projets en matière de politique sociale s’édifient à partir de diagnostics partagés et d’une vision politique ambitieuse. C’est ce cadre d’interactions, de convergence et de diversité institutionnelle qu’offre le nouveau contrat de ville récemment signé. Pour ma part, je souhaite que l’ensemble des directions du Pôle y contribuent au travers un renforcement significatif de leur présence au sein des quartiers prioritaires. Il en va de l’accessibilité au service public de leurs populations avec lesquelles nous devons tisser des relations de réciprocité et de co-production pour créer aux côtés des autres Pôles de la Collectivité, ce développement local indispensable. La parentalité, la prévention, les ateliers mémoire, l’aide aux aidants, l’aide au logement….sont les thématiques repérées qui serviront de levier.

Dans le domaine de l’inclusion sociale et de notre compétence logement, une nouvelle instancevient d’être créée en matière de prévention d’impayés de loyer et d’expulsion le CTCAPEX (Comité Territorial de Coordination des Actions de Prévention des Expulsions Locatives) où siègeront élus, état, CAF, bailleurs et associations de défense des locataires.

Enfin, le 1er février prochain, nous signerons une convention pour la mise en place d’un dispositif de micro-crédit avec la CDC et la poste qui permettra de donner accès au crédit pour une catégorie de ménages jusqu’alors exclue tels les salariés précaires, dans le cadre d’un projet personnel ou professionnel validé.

Dans le champ de l’autonomie, je peux témoigner d’une vraie dynamique de notre démarche de sensibilisation et je citerai à ce propos et de manière non exhaustive le succès du colloque consacré à la maladie d’Alzheimer et aux maladies apparentées qui a rencontré qui fut riche de contributions et de rencontres ainsi que la semaine bleue placée sous le thème de la santé « health is in the air».

Je soutiendrai toujours ces grandes causes qui représentent un défi en matière de santé publique.

A ce propos, permettez-moi de me réjouir avec vous de l’aboutissement favorable de nos démarches, obtenu avant Noël, dans le contentieux qui menaçait de priver de ressources nos aînés saint-martinois bénéficiaires de l’ASPA (Allocation de Solidarité pour Personnes Agées).

Enfin, la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement (ASV) adoptée le 28 décembre induit des changements importants que j’aurai diligence à intégrer dans notre politique locale dans la mesure où ils induiront des avancées.

Concernant la politique des personnes en situation de handicap, les délais d’instruction ont été considérablement réduits; ils sont d’un mois et demi en moyenne tandis que l’on observe des délais de 6 à 8 mois dans les autres départements. C’est une réelle avancée dans la compensation du handicap.

Le projet du Pôle médico-social, action pivot de notre politique autonomie vient d’être adopté à l’unanimité, comme vous le savez, en conseil territorial. Je continue de défendre farouchement ce projet au travers la recherche de financement.

Dans le secteur de l’enfance et des familles, les personnels de l’ancienne antenne MDE ont été intégrés dans un nouveau service de la DEF, le STEMO (Service Educatif en Milieu Ouvert) regroupant l’AED (Aide éducative à domicile) et l’AEMO (Aide éducative en milieu ouvert) afin de renforcer la prévention et la protection à domicile.

Deux projets importants permettront de compléter les dispositifs existants pour mieux répondre aux spécificités des situations auxquelles la collectivité, chef de file, se doit de répondre administrativement et judiciairement; un Service Educatif Intensif à Domicile (SEID) et un foyer éducatif à double habilitation Aide Sociale à l’Enfance et Protection Judiciaire de la Jeunesse en partenariat avec l’Etat.

Cette dernière structure est appelée à s’implanter dans les locaux à réhabiliter et laissés vacants par la gendarmerie.

La CRIP, cellule de recueil des Informations Préoccupantes qui reçoit 99% des signalements, a confirmé en 2015 son efficacité et son rôle essentiel dans l’identification et l’évaluation des informations préoccupantes de l’enfance en danger.

Son action sera complétée par la création d’un observatoire de la protection de l’enfance, outil stratégique essentiel dans la définition et le suivi des politiques locales de protection de l’enfance

Dans le champ de la santé, la collectivité qui s’est dotée une nouvelle direction de la santé et de la prévention, se veut proactif de progrès.

Fin 2015, un premier bilan du CLS a été dressé avec l’ARS.

Début 2016, les marchés pour l’installation de parcours sportifs de santé tout public seront lancés.

L’Espace Santé Jeunes, projet phare du Plan Santé Jeunes en matière d’accès au droit, de lutte contre les addictions et les comportements à risque a été inauguré en décembre.

En PMI, la lutte contre le surpoids et l’obésité a été appréhendée au niveau des très jeunes enfants à travers une sensibilisation des parentscar c’est au plus tôt qu’il faut en effet agir.

En direction des adultes, nous soutenons l’action conjuguée de différentes associations telle SXM Santé qui œuvre efficacement contre le diabète

Dans les missions propres à la PMI, le recrutement d’un médecin en début d’année 2015 a permis la mise en œuvre d’un contrôle plus régulier des structures petite-enfance pour lesquelles nous apportons également un soutien technique.

Un atelier de massage «mère-enfant» a été créé afin de conforter la relation maternelle et le bien-être; il s’inscrit dans le programme d’actions autour de la parentalité et se poursuivra en 2016.

Des visites médicales ont également été programmées au cours de l’année 2016 pour l’ensemble des écoles maternelles qui contribueront au dépistage précoce de différents troubles chez l’enfant.

Vous l’aurez compris, l’année 2015 a été une année charnière et 2016 sera marquée par la réalisation des projets initiés; à la fois par l’amélioration du quotidien à travers une proximité et une transversalité accrues et, par la poursuite des grands projets structurants appelés à réparer une politique défaillante d’hier et à modifier considérablement pour demain l’accompagnement et l’accueil des différents publics vulnérables.

Cela constitue ma priorité et fonde le socle d’une solidarité inter-gérationnelle et plurielle de notre territoire.

J’en profite pour remercier l’ensemble des agents du Pôle Solidarité et Famille qui œuvrent à mes côtés pour la réalisation de nos projets et, je leur souhaite tous mes vœux de réussite. Depuis juin 2015, ils bénéficient d’un nouvel espace puis spacieux et adapté, c’était mon souhait et je suis heureuse d’avoir pu contribuer à l’amélioration de leurs conditions de travail. Je n’oublie pas qu’il reste encore à réaliser des progrès dans les MSF; c’est un chantier en cours.

Je remercie également tous les partenaires institutionnels qui contribuent, en complémentarité, à la concrétisation de nos actions ou politiques respectives.

Les élus du pôle Solidarité qui me soutiennent dans mon action.

Je tiens enfin à saluer tout particulièrement le travail essentiel des associations impliquées qui œuvrent avec générosité dans l’intérêt général et le bien-être des autres.

Je voudrais faire mienne cette phrase de Françoise Dolto:

«Tout groupe Humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun; l’épanouissement de chacun dans le respect des différences.»

Tous mes vœux de bonheur, de santé et de prospérité à toutes et à tous.


Allocution de Mme Ramona Connor Vice - Présidente des Solidarités et des Familles
Allocution de Mme Ramona Connor Vice - Présidente des Solidarités et des Familles - 2016-01-15
Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les fonctionnaires territoriaux, Vous toutes et tous, acteurs de la vie locale dans sa diversité si riche, partenaires et citoyens attentifs au présent et à l’avenir de notre collectivité, Mesdames et Messieurs les journalistes, C’est avec un immense plaisir et une grande fierté que je prends la parole devant vous aujourd’hui pour vous présenter mes vœux pour cette année...
  Lire la suite
Discours Vœux 2016 – Wendel Cocks
Discours Vœux 2016 – Wendel Cocks - 2016-01-15
Madame La Présidente, Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents, Mesdames et Messieurs les Conseillers Territoriaux, Mesdames et Messieurs, Chers amis, En ce début d’année / je veux vous adresser à tous, ainsi qu’à la population de Saint-Martin, mes vœux les plus chaleureux et les plus sincères de santé /de bonheur / et de prospérité. A plus d’un titre, 2016 est une année importante pour notre collectivité. Tout...
  Lire la suite
Compte-rendu du Conseil exécutif
Compte-rendu du Conseil exécutif - 2015-09-18
Le conseil exécutif de la collectivité de Saint-Martin se réunit de façon hebdomadaire afin de délibérer sur les affaires courantes de la Collectivité. La Collectivité finance le déplacement d’une délégation saint-martinoise aux Rencontres Jeunes et Patrimoine outre-mer Lors de la séance du mardi 8 septembre 2015, l’assemblée délibérante a ainsi voté la prise en charge par la Collectivité du déplacement d’une...
  Lire la suite


5 - 4 - 3 - 2 - 1 -    article(s) précédant(s)