Actualités de la collectivité
La Présidente Hanson porte la voix de Saint-Martin, au Forum des RUP à Bruxelles
2014-10-02
La Présidente Hanson porte la voix de Saint-Martin, au Forum des RUP à  Bruxelles
La Collectivité de Saint-Martin était représentée au Forum des RUP à Bruxelles
La Collectivité de Saint-Martin - représentée par Junisa Gumbs, chargée de mission “ services extérieurs et administration territoriale ”, et Rudya Lake, chargée de mission “ Affaires européennes ” - a eu le plaisir de participer à la 3e édition du Forum des Régions Ultrapériphériques d’Europe (RUP), qui s’est tenue les 30 septembre et 1er octobre 2014, à la Commission Européenne à Bruxelles. Cette 3e édition avait pour thème : “ Neuf régions ultrapériphériques au cœur de l’Europe d’aujourd’hui et de demain ”. Cette manifestation qui a lieu tous les deux ans, a su mobiliser plus de 300 participants en provenance des RUP, ainsi que les différentes Directions Générales de la Commission. L’ouverture du Forum a débuté par les allocutions des Présidents des RUP, lesquels ont mis en exergue les grands enjeux de leurs territoires respectifs dans le cadre des politiques européennes. Déjà engagée sur les 4e Rencontres Antilles Guyane qui se tenaient au même moment en Guadeloupe, la Présidente Aline Hanson s’est exprimée au Forum des RUP grâce à une intervention filmée. Dans son allocution, la Présidente a mis l’accent sur les atouts et les richesses de Saint-Martin et sur le besoin de repenser le développement du territoire, de relancer sa croissance, afin de créer des emplois pour la jeunesse et de favoriser la production locale. Pour la Présidente, cette démarche implique une approche différenciée et intelligente de la part de l’Union Européenne vis-à-vis de l’ultra périphérie en général et de notre territoire en particulier. Trois sessions de travail portant sur des thèmes phares ont ensuite eu lieu avec l’intervention de panélistes, spécialistes des RUP et de l’Union européenne. La première session avait pour thématique l’emploi des jeunes, l’éducation, la formation, la mobilité et l’innovation sociale ; la deuxième portait sur les potentiels de croissance des RUP à travers les domaines du tourisme, de la recherche, de l’énergie, de l’agriculture et de la pêche. La troisième portait sur la combinaison des outils de l’insertion régionale favorisant la valorisation du rôle des RUP dans leur propre zone. Rudya Lake, chargée de mission, est intervenue sur l’applicabilité des normes européennes aux frontières de l’Union, dans le cadre atypique de Saint-Martin et Sint-Maarten, et la nécessaire coopération entre les deux parties de l’île. Elle a mis en exergue la libre circulation des biens et des personnes entre une RUP (Saint-Martin) et un PTOM (Sint Maarten), deux territoires dont la monnaie, les lois et règlementations diffèrent… Ce 3ème Forum des RUP a permis à ses acteurs et à la Commission européenne d’échanger sur des sujets primordiaux et de dégager des pistes de travail, parmi lesquelles la lutte contre la hausse du chômage qui touche essentiellement les jeunes et l’adoption de mesures adéquates pour y remédier, ainsi qu’une meilleure adaptation de l’ensemble des instruments européens aux spécificités des RUP (tels que consacrés par l’article 349 du Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne TFUE), afin de valoriser les atouts nécessaires au développement économique de ces régions. La promotion de l’entreprenariat et l’accessibilité aux programmes européens Erasmus+, Erasmus for young entrepreneurs, Cosme, Horizon 2020, ont également été jugées nécessaires quant à la professionnalisation et à la formation des jeunes des territoires ultra périphériques.




20 - 10 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 -    article(s) précédant(s)