Actualités de la collectivité
Le point sur la rentrée
2014-06-01
Le point sur la rentrée
Le point sur la rentrée 9981 jeunes étaient scolarisés dans les établissements publics de l’île en juin 2013 et l’on en prévoyait sensiblement le même nombre pour la rentrée 2014. Environ 1389 nouveaux élèves dont 653 en maternelle, 521 en élémentaire et 215 en primaire étaient attendus au premier degré.

Avec 1153 jeunes au collège du Mont des Accords, 750 au collège Soualiga, 630 au collège de Quartier d’Orléans et 1600 au lycée la population scolaire du second degré est de 4133 élèves, sans compter les inscriptions de dernière minute. Nouveauté, l’ouverture d’une très petite section à la maternelle de Quartier d’Orléans 1, où 20 enfants de moins de trois ans sont accueillis par leur enseignante et un ATSEM spécialisé, avec du matériel spécifique à leur disposition. A contrario, une classe a fermé à l’école élémentaire de Sandy Ground, en raison de la diminution des effectifs. Le directeur de l’éducation, Médhi Boucard, remarque qu’en incluant les effectifs des établissements privés, 10 000 jeunes environ sont scolarisés, soit un quart de la population de l’île. Les services techniques de la Collectivité ont mis l’été à profit pour donner un grand coup de propre et de neuf dans toutes les écoles. Certaines façades, par exemple, sont ravalées, comme à Grand-Case, à Quartier d’Orléans 1 et à Évelina Halley. La maternelle Siméonne Trott dispose de toilettes supplémentaires. Deux structures en préfabriqué abritent deux classes spécialisées à l’école primaire Quartier d’Orléans 1. Des bancs agrémentent le préau à Sandy Ground et, d’une manière générale, la plupart des travaux et des réparations demandés par les chefs d’établissement a été réalisée.

Parallèlement, 200 000 euros ont été investis dans du mobilier neuf et du matériel pédagogique.

Les rhythmes scolaires changent Publié en janvier 2013 au Journal officiel, le décret 2013-77 pour la nouvelle organisation du temps scolaire est une mesure nationale qui prévoit le retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée 2013, soit 9 demi- journées de temps scolaire en maternelle et en élémentaire. La journée de cours ne dépasse pas 5h30, la demi-journée du mercredi est fixée à 3h30 et des activités pédagogiques complémentaires par petits groupes d’enfants sont prévues et ouvertes à tous les jeunes de 3 à 12 ans. Parallèlement, les élèves pourront bénéficier d’activités périscolaires facultatives, destinées à favoriser l’égal accès des enfants aux pratiques sportives, intellectuelles et culturelles. L’idée première est de renforcer le plaisir d’être à l’école, pour une meilleure réussite, mais aussi de répondre aux besoins des familles en terme de garde et de permettre aux enfants de découvrir de nouvelles situations et d’expérimenter de nouvelles actions.
La Caisse territoriale des oeuvres scolaires (CTOS) - présidée par Rosette Gumbs-Lake gère ce temps périscolaire dans toutes les écoles du primaire, en collaboration avec la direction de l’éducation de la Collectivité. Des activités variées sont proposées aux enfants : initiation aux nouvelles technologies, activités sportives, lecture et activités culturelles, travaux manuels et artistiques, jeux de société, musique, chant, danse... Également, un atelier d’études surveillées est prévu pour aider les enfants à effectuer leur travail scolaire dans le calme et la sérénité propices au travail personnel. Toutes ces activités sont encadrées par une équipe éducative et pédagogique : agents de la Collectivité et de la CTOS, enseignants volontaires, intervenants associatifs partenaires et professionnels, parents et autres bénévoles. La Collectivité prévoit de consacrer 450 000 euros à ces activités et recevra 90 € de l’État par enfant inscrit. Des accueils de loisirs seront proposés pendant les vacances scolaires : Toussaint, Pâques et en juillet.
Chéquiers-livres, subventions, bourses... >> 370 chéquiers-livres d’une valeur de 100 euros ont été mis à la disposition des lycéens des classes de seconde par la Collectivité (secondes générales; secondes bac pro ARCU, Com Eur, GA1 et GA2;
secondes CAP EVS). >> Également, une subvention de 24 700 euros a été votée pour financer le matériel nécessaire aux 247 lycéens entrant en section professionnelle – auto, charpente, cuisine, menuiserie, maintenance nautique, restauration, électrotechnique...
– pour la bonne poursuite de leur cursus scolaire. >> Pour 2014, la Collectivité a reçu 113 demandes de bourse territoriale concernant des études supérieures, dont 71 premières demandes émanant de nouveaux bacheliers. Cette bourse d’un montant variable est calculée d’après les critères sociaux de la famille et vient en complément de la bourse du CROUS. >> Cette année encore, la Collectivité accompagne les candidats au concours d’admission à Sciences-Po en finançant le voyage et le séjour à Paris des lauréats. En 2013, 3 lycéens de Saint-Martin ont été admis dans le prestigieux établissement, mais l’un d’eux s’est désisté après avoir réussi le concours d’entrée dans un établissement qu'il préférait.

Nouveau: Une classe pour les tout petits Ils sont vingt, nés en 2011 et donc âgés de moins de 3 ans, et ils viennent de faire leur première rentrée scolaire à l’école maternelle de Quartier d’Orléans 1, dans la première «toute petite section» créée sur l’île. La rentrée s’est déroulée en douceur pour eux, avec d’abord une réunion le mardi juste pour les parents, puis une première rencontre individuelle le lendemain avec l’institutrice, Delphine Rehault, et l’ATSEM, Jacqueline Carti, en compagnie de Maman ou de Papa. Cette rencontre a permis de mieux connaître l’enfant et ses habitudes. Ces bouts de chou disposent d’une cour de récréation juste pour eux et, s’ils déjeunent à la cantine, on leur sert un repas adapté à leur âge à 11 heures, avant les autres classes.
La plupart d’entre eux ne sont pas francophones et l’enseignement se fait en français, «mais je console en anglais,» nous dit Delphine Rehault avec le sourire, ravie que Jacqueline Carti maîtrise l’anglais, le français, l’espagnol et le créole. Les activités d’éveil sont prédominantes, l’enfant est libre de choisir l’atelier qui lui plaît et se déplace beaucoup dans la classe, l’idée de cette section mise en place dans un quartier peu favorisé étant de faire aimer l’école et de socialiser l’enfant dès le plus jeune âge.


La rentrée scolaire 2014-2015
La rentrée scolaire 2014-2015 - 2014-05-29
Ouverture de 2 classes de Très Petite Section Dans le cadre de la rentrée scolaire 2014-2015, nous vous informons de l’ouverture de 2 classes de Très Petite Section à Sandy Ground et Grand Case. Nous procéderons ainsi aux inscriptions à partir du 2 juin 2014. Seuls les enfants nés entre le 1er Janvier et le 31 Mars 2012 seront acceptés dans la limite des places...
  Lire la suite
Conseil de l’Education
Conseil de l’Education - 2014-03-12
L’ensemble des acteurs de l’éducation réunis en Collectivité Marigot, le 13 mars 2014 CABINET DE LA PRESIDENTE DIRECTION DE LA COMMUNICATION     Conseil de l’Education L’ensemble des acteurs de l’éducation réunis en Collectivité Jeudi 13 mars 2014, se tenait en Collectivité le premier Conseil de l’éducation de l’année. Co-présidé par la présidente du Conseil Territorial, Aline HANSON et, le Préfet de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin,...
  Lire la suite
Rentrée scolaire : la Présidente accueille les lycéens
Rentrée scolaire : la Présidente accueille les lycéens - 2013-09-03
Dans le cadre de la rentrée scolaire 2013, la Présidente Aline Hanson, s'est rendue au lycée polyvalent afin d'accueillir quelques 200 élèves de seconde. La Présidente Aline Hanson s'est rendue au lycée polyvalent le jour de la rentrée scolaire, le 3 septembre 2013, afin d'accueilli des élèves de seconde. Le Proviseur du lycée, Frantz Gumbs, étant également présent aux côtés de la Présidente Hanson, pour accueillir les...
  Lire la suite
On aime la cantine
On aime la cantine - 2012-06-01
On aime la cantine La pause du déjeuner devrait être pour tous les élèves l’occasion de reprendre de l’énergie avant les cours de l’après-midi, mais aussi de passer un agréable moment entre amis. La Collectivité, dans cet objectif, a édifié la cuisine centrale, où 17 cuisiniers préparent chaque jour 4100 repas. Cette cuisine ultra-moderne a reçu son agrément sanitaire européen – une première à Saint-Martin – soit un cahier des charges de...
  Lire la suite


10 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 -    article(s) précédant(s)