Actualités de la collectivité
On aime la cantine
2012-06-01
On aime la cantine
On aime la cantine La pause du déjeuner devrait être pour tous les élèves l’occasion de reprendre de l’énergie avant les cours de l’après-midi, mais aussi de passer un agréable moment entre amis.
La Collectivité, dans cet objectif, a édifié la cuisine centrale, où 17 cuisiniers préparent chaque jour 4100 repas. Cette cuisine ultra-moderne a reçu son agrément sanitaire européen – une première à Saint-Martin – soit un cahier des charges de près de 500 pages, que le personnel est tenu de respecter à la lettre.
Les conditions de salubrité sont draconiennes, les menus sont préparés par une diététicienne et le plan alimentaire mis en place propose des repas variés et équilibrés : moins de 15% de graisse dans la viande, volaille nourrie avec une alimentation 100% végétale, pas plus de quatre produits frits sur vingt repas, portions correspondants aux besoins de chaque âge...
Tout est prévu pour favoriser la santé de nos enfants et la lutte contre l’obésité est une priorité, avec une inscription régulière de fruits et légumes au menu, même s’ils sont souvent boudés par les jeunes convives. Le prix du ticket, 3 € dans le primaire et 4,5 € dans le secondaire, ne couvre pas les frais de production et la Collectivité subventionne la différence. Rosette Gumbs-Lake, 4ème vice-présidente et présidente de la Caisse territoriale des oeuvres scolaires, qui gère la restauration scolaire, encourage donc tous les jeunes à déjeuner à la cantine, et surtout les collégiens du Mont des Accords et les lycéens, trop peu nombreux à fréquenter leur nouveau restaurant scolaire, pourtant très accueillant.
L’élue a visité tous les réfectoires avant la rentrée et recueilli les commentaires du personnel sur ce qu’aime ou n’aime pas les enfants. «Ils adorent les boulettes de viande et les spaghettis, mais on ne peut pas leur en servir tous les jours!» s’exclame- t-elle, en ajoutant qu’elle allait voir avec l’équipe de la cuisine s’il ne serait pas possible de mieux faire accepter les légumes, sous forme de gratin par exemple. «La cantine, c’est aussi le moyen de découvrir de nouveaux goûts, différents de ceux dont on a l’habitude à la maison, et d’ouvrir son esprit à la différence,» nous dit-elle. Rappelons que les enfants du primaire non inscrits à la cantine doivent être pris en charge par leurs parents entre 11h30 et 13h et que les activités périscolaires mises en place cette année se déroulent aussi pendant la pause méridienne. Il n’y a donc que de bonnes raisons pour déjeuner à la cantine, sainement, gaiement et économiquement!




20 - 10 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 -    article(s) précédant(s)