Votre collectivité

La DGS présente la nouvelle organisation administrative de la Collectivité

La DGS présente la nouvelle organisation administrative de la Collectivité

Christiane Ayache, Directrice Générale des Services (DGS) de la Collectivité de Saint-Martin, a rencontré les journalistes de presse écrite, mardi 26 janvier 2021, afin de présenter un premier bilan de la réforme de l’administration territoriale engagée depuis son arrivée en septembre 2019 et de l’action menée avec son équipe rapprochée de directeurs généraux adjoints (DGA) pour restructurer en profondeur l’organigramme et le fonctionnement institutionnels.

La feuille de route politique, fixée par le Président Gibbs et son équipe, a ainsi conduit la tête de l’administration à déployer une stratégie d’action adaptée au contexte local répondant à la fois aux besoins identifiés par l’administration et à la nécessité de développer des politiques publiques au service des administrés.

« Il a fallu du courage au Président Gibbs pour lancer cette réforme administrative à quelques mois des prochaines échéances électorales. Dans ma longue carrière, j’ai rarement vu un tel courage politique, il faut le souligner, car il s’agit de mettre fin à des pratiques coutumières et inadaptées ». C’est avec ces mots que la DGS, Christiane Ayache, a débuté sa présentation.

Cette première rencontre formelle avec les journalistes a été l’occasion de dresser tout d’abord un constat des dysfonctionnements au sein de la Collectivité depuis 2007 et l’insuffisante montée en puissance de l’administration depuis la phase de transfert des compétences. La DGS a ensuite présenté la réorganisation initiée avec ses équipes, dont la mission première a été de renforcer les fondations de la maison Collectivité, de construire une architecture administrative solide et surtout pérenne au bénéfice des Saint-Martinois.

La DGS a ainsi présenté le nouvel organigramme institutionnel, voté le vendredi 18 décembre 2020 à l’unanimité des syndicats ; un outil construit dans la concertation et la transversalité officiellement installé par un arrêté du Président. L’organigramme va désormais prendre vie dans chaque délégation de service, dans une logique de concertation avec les équipes opérationnelles, de valorisation des compétences existantes et de recrutements au regard des besoins les plus urgents.

Comme l’a expliqué madame Ayache, la Collectivité ne travaille pas en vase clos mais dans une optique d’ouverture et de service public renforcée.

Pour une meilleure efficacité, la commande publique est désormais une direction de plein exercice. La réorganisation engagée en son sein courant 2020 donne déjà des résultats probants, alors même que la commande était quasiment à l’arrêt depuis le second semestre 2019. « Je n’ai jamais vu un tel frein administratif de toute ma carrière ! ».

Au total, sur l’année 2020, 122 consultations ont pu avoir lieu, soit une hausse effective de 30- par rapport à 2019. 76 d’entre elles ont été formalisées sous la forme de marchés publics en raison des montants supérieurs aux seuils européens, 46 ont été adaptées et 194 entreprises ont déposé une offre auprès de la Collectivité en 2020. Dans le contexte actuel, la relance de la commande publique est cruciale pour développer des politiques publiques et soutenir l’économie locale.

Le travail engendré a aussi pour objectif de renforcer par des formations et des promotions l’accès à des postes de responsabilité pour les cadres saint-martinois. Cela va permettre de récompenser et de pérenniser les progrès réalisés. Cet objectif particulier s’inscrit pleinement dans le cadre des engagements du programme Cadres Avenir initié par la majorité Team Gibbs au dernier trimestre 2020. Pour madame Ayache, « il est maintenant nécessaire que l’évolution de l’organisation territoriale s’accompagne dans le budget 2021 des ressources lui permettant de se déployer ».

Une équipe managériale pluridisciplinaire est à la manœuvre au service des élus et des administrés, avec sous son autorité des personnels pour la grande majorité professionnels et dévoués. L’enjeu aujourd’hui est de valoriser ces compétences au service de l’intérêt général.

Comme l’a rappelé la Directrice générale des services à la fin de cet échange nourri avec les journalistes, « la Collectivité de Saint-Martin est à nouveau en ordre de marche, dans une ambition consolidée et un élan partagé ».

 

 





Haut de page