Actualités de la collectivité
Saison cyclonique
2013-07-04
Saison cyclonique
Tous les services concernés ont fait le point le 22 mai dernier, au cours de la réunion de travail organisée par la commission du plan ORSEC, présidée par le conseiller territorial Louis Fleming. Ce qu’il faut retenir :La commission de sécurité a donné son feu vert à l’occupation des 9 abris, tous considérés comme sûrs.Les ravines sont dégagées ou en cours de dégagement.Les arbres le long des routes sont élagués ou en cours d’élagage.Les services techniques sont prêts à toute éventualité, avant et après le cyclone. Ils disposent d’une réserve de carburant de 3 jours.Les exutoires des étangs de Grand-Case, de Chevrise et de Friar’s Bay seront ouverts sur la mer juste avant le cyclone, si de fortes pluies sont prévues et afin d’éviter les inondations.Le réseau électrique étant enfoui à 65%, EDF assure que les dégâts seront limités et plus rapidement réparables.Le Pôle solidarité et familles de la Collectivité a recensé les personnes isolées, âgées, handicapées et/ou dépendantes et a mis en place un plan de sécurité pour elles en cas de cyclone.Le personnel réquisitionné a été désigné à l’hôpital, qui dispose d’un générateur et dedeux jours d’autonomie en eau.L’ensemble des dialysés sera pris en charge juste avant le cyclone, de manière à pouvoir attendre chez eux la levée de l’alerte.Plusieurs radios locales assureront la liaison avec le poste de commandement situé à la préfecture et relaieront les consignes à la population. Elles assureront le suivi du phénomène par internet et par téléphone avec Météo France, tant que l’internet, le téléphone et les antennes de Pic Paradis fonctionnent. Les services techniques mettent quatre générateurs à la disposition des radios, en cas de besoin.Plusieurs entreprises ont été désignées sur l’ensemble des 9 secteurs de l’île et connaissent leur mission exacte pour nettoyer et déblayer les routes et les espaces publics après le passage du cyclone. Liste des abris cycloniques Si votre domicile présente un danger en cas de cyclone, rejoindre l’abri le plus proche dès le début de l’alerte. De l’eau en bouteille, du papier toilette, des biscuits/biscottes, des seaux, serpillières, sacs poubelles sont à disposition dans les abris. Vous munir de quelques provisions (barres énergétiques, jus de fruit, lait, biscuits...), nécessaire pour les enfants en bas âge, effets personnels. Un médecin est affecté à chaque abri. Les couleurs de la météo Vigilance jaune : “Soyez attentifs !” Une perturbation de type cyclonique peut représenter une menace pour le territoire, à échéance encore lointaine ou imprécise, ou à échéance plus rapprochée mais avec effets limités. Vigilance orange : “Préparez-vous !” Un cyclone tropical représente un danger possible avec impact fort attendu à échéance encore un peu éloignée et donc avec encore une légère imprécision, ou un danger très probable à échéance rapprochée mais avec effets limités (impact modéré). Un cyclone tropical représente un danger très probable à échéance rapprochée avec effets relativement forts (impact assez fort à fort), ou à échéance un peu plus éloignée mais avec effets intenses (cyclone majeur, violent). Uniquement en cas de cyclone violent devant sévir sur le territoire, 2 autres couleurs ont été incluses dans cette procédure. Vigilance violette : “Confinez-vous, ne sortez pas !” Un cyclone tropical intense (ouragan majeur) représente un danger imminent pour partie ou totalité du territoire, ses effets attendus étant très importants. Vigilance grise : “Restez prudents !” Un cyclone tropical a traversé le territoire, avec des dégâts. Même si les conditions météorologiques sont en cours d’amélioration, subsiste un danger (inondations, coulées de boue, fils électriques à terre, routes coupées, ...). Les équipes de déblaiement et de secours doivent pouvoir commencer à travailler sans être gênées dans leur déplacement. Etre prêts à tout.Prévenir les dégâts cycloniques, c’es la meilleure façon de les éviter. Dès le début de la saison :Nettoyer autour de la maison et élaguer les arbres. Ranger les objets qui pourraient devenir des projectiles dangereux.Vérifier les portes, les fenêtres, la toiture, le système d’évacuation des eaux pluviales.Stocker les équipements susceptibles d’être utilisés après un cyclone : outils, bâches, bidons, serpillières, seaux.Faire quelques réserves d’eau du robinet dans des bidons ou bouteilles en plastique.Préparer une trousse de premiers secours.Prévoir un poste de radio avec réserve de piles.Prévoir des éclairages de secours : lampes électriques et piles, bougies, lampes à gaz ou à pétrole et allumettes.Prévoir un petit réchaud à gaz si vous ne possédez qu’une plaque électrique.Prévoir un téléphone basique sans prise électrique.Stocker une réserve alimentaire : un pack d’eau au moins par personne, biscottes, confitures, biscuits, chocolat, lait UHT, céréales, poisson en boîte, fromage fondu à tartiner...Si vous avez un réchaud à gaz, acheter des plats préparés en conserve, des pâtes, du riz, des sachets ou des boîtes de soupe.Prévoir des jeux de société pour les enfants. Dès le début de l’alerte:Prévoir de l’argent liquideCompléter les réserves d’eau (seaux, marmites...).Faire les dernières courses (pain de mie, quelques fruits et légumes...).Scotcher sur les deux faces les vitres non protégées, en diagonale et en médiane, à l’aide de ruban de déménageur.Placer vos papiers importants dans un sac étanche.Faire le plein de votre voiture. Pendant le passage du cyclone :Rester chez soiÉcouter la radioNe pas rester à proximité des vitres non protégéesLaisser les fenêtres clayettes légèrement entrouvertes pour améliorer la circulation de l’air. A la fin de l’alerte :Éviter les déplacements pour ne pas gêner les équipes de secours. Les routes peuvent rester dangereuses.Faire un inventaire des dégâts et prendre des photos pour l’assurance.




10 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 -    article(s) précédant(s)