Les communiqués

2015-02-08 Urbanisme
Interdiction

Brûlage à l'air libre Suite à l'incident survenu vendredi 6 février 2015 à proximité de l'aéroport de Grand Case ayant nécessité l’intervention des pompiers, il est rappelé à la population que le brûlage à l'air libre des ordures ménagères et des déchets verts est strictement interdit sur l'ensemble du territoire de la Collectivité de Saint-Martin. (Arrêté territorial n°99-2013 du 15 mai 2014 + Circulaire du 18 nov. 2011 relative à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts).
Le brûlage des déchets verts peut être à l’origine de troubles de voisinage générés par les odeurs et la fumée, il nuit à l’environnement et à la santé et peut être la cause de la propagation d’un incendie. Plus spécifiquement, le brûlage à l’air libre est source d’émission importante de substances polluantes.
Les entreprises d’espaces verts et les paysagistes sont, par ailleurs, tenus d’éliminer leurs déchets verts par des voies respectueuses de l’environnement et de la réglementation : par broyage sur place, en apportant les déchets à l’écosite de Grandes Cayes, ou par valorisation directe. Elles ne doivent en aucun cas les brûler.
Il convient en outre de rappeler que l’article L. 541-21-1 du code de l’Environnement oblige les personnes qui produisent une quantité importante de bio déchets à en assurer la valorisation, depuis 1er janvier 2012, ce qui exclut toute élimination de leurs déchets verts par brûlage.
En cas de non-respect des dispositions de l'arrêté, les infractions dûment constatées par les personnels assermentés de la Collectivité de Saint-Martin, par la police territoriale ou la gendarmerie, feront l'objet d'une verbalisation conformément notamment aux dispositions des articles R.610.5, R. 632-1, R. 635-8 et R.644-2 du Code Pénal et de l'article L. 1311-1  du Code de la Santé Publique.
 
 
 
 

2015-02-08 Culture, Jeunesse et sport
Information aux parents d'élèves

Ecole Maternelle Siméone Trott La Collectivité de Saint-Martin informe l’ensemble des parents d’élèves dont les enfants sont scolarisés à l’école maternelle Siméone Trott, qu’en partenariat avec les services du Rectorat, il a été décidé que le départ en vacances de Carnaval s’effectuera le mardi 10 février 2015 après la classe (aux horaires habituels).
Merci d’en prendre bonne note.
 
 
 
La Direction de l’éducation / Collectivité de Saint-Martin

2015-02-03 Urbanisme
Des plantations

Embellir les ronds-points
La direction de l’Environnement et du Cadre de Vie en partenariat avec l’association Sandy-Ground On the Move va procéder à des plantations sur les ronds-points de Marigot, à partir du mardi 10 février prochain. Le programme débutera par l’embellissement des ronds-points d’Agrément, du Mini Club et du Front de mer, sachant que les jardinières du centre-ville seront également refleuries. Dans le cadre de son marché d’insertion avec la Collectivité, l’association Sandy Ground On The Move bénéficiera d’une formation qualifiante obligatoire, prévue dans le marché, qui sera dispensée par le centre de formation Fore îles du Nord.
Le programme de plantation s’étendra par la suite aux ronds-points du cimetière et de l’Office de tourisme, aux terrepleins de Bellevue, à Sandy Ground et St James, ainsi que dans tous les autres secteurs de Saint-Martin.
La direction de l’Environnement et du Cadre de Vie de la Collectivité de Saint-Martin informe également le public qu’elle a procédé le jeudi 05 février au nettoyage du parking de la Marina Royale, en vue de l’ouverture de la manifestation “ Les Jeudis de la Marina ” et qu’un fauchage des bas-côtés sur les grands axes routiers est programmé à partir de début février sur le territoire.
 

 

2015-02-01 Culture, Jeunesse et sport
Le Pôle de Développement Humain

Horaires d’ouverture La Collectivité de Saint-Martin informe le public que les horaires hebdomadaires d’ouverture du Pôle de Développement Humain, situé rue de la Liberté à Marigot (ancienne école Bord de mer), ont été modifiés comme suit : de 8h à 15h, du lundi au vendredi.
Le pôle de développement Humain peut être consulté lors de démarches relevant de la formation professionnelle, de l’inscription scolaire en maternelle et en classe élémentaire, du transport scolaire, des demandes de bourses d’études, et de toute question concernant les associations.
Le standard du Pôle de Développement Humain de la Collectivité peut être joignable au 0590 29 59 24.
 
 
 

2015-01-28 Culture, Jeunesse et sport
Ouverture des inscriptions aux postes Emploi-Vacances 2015

Du 02 février au 02 mars 2015 Les inscriptions aux postes Emplois-Vacances de la Collectivité de Saint-Martin seront ouvertes du 02 février au 02 mars 2015. Les Emplois-Vacances sont exclusivement réservés aux jeunes de 17 à 23 ans.

Les documents d’inscription sont à remettre au Service Jeunesse & Sports du Pôle de développement Humain de la Collectivité, situé à l’annexe Bord de Mer, à Marigot, aux horaires suivants : Du lundi au mercredi entre 10 heures et 13 heures.



Photocopies des pièces à fournir :

- Pièce d’identité au NOM DU POSTULANT
- Relevé d’Identité Bancaire (RIB) au NOM DU POSTULANT
- Carte vitale ou attestation au NOM DU POSTULANT
- Lettre de motivation MANUSCRITE
- Certificat de scolarité 2014-2015
 


(Les places sont limitées, aucun dossier incomplet ne sera accepté.)





2015-01-25 Informations diverses
Les dernières décisions du conseil exécutif

Le 13 janvier 2015 Le conseil exécutif de la Collectivité de Saint-Martin s’est réuni le 13 janvier 2015, afin de statuer sur plusieurs délibérations émanant des pôles de développement Humain, Solidarité & Familles, Durable et du pôle Fiscalité.
Prise en charge financière pour le déplacement d’athlètes
Parmi les décisions relevant du pôle de développement Humain, les élus du conseil exécutif au nombre de six ont décidé d’accorder une prise en charge financière pour le déplacement des athlètes se rendant à l’Open de France de karaté à Paris, le 1er février 2015. Cette manifestation s’adressant aux catégories Poussins, Pupilles et Benjamins, représentées par cinq jeunes athlètes (deux garçons et trois filles) de Saint-Martin, le conseil exécutif a décidé que la Collectivité prendrait à sa charge les cinq billets aller-retour pour Paris. Une décision votée à l’unanimité.
Prise en charge du déplacement d’un artiste conteur
Le Conseil exécutif a, par ailleurs, décidé de prendre en charge les frais inhérents au déplacement à Saint-Martin de l’artiste conteur François Vermel. Ce conteur a été invité à Saint-Martin par la Médiathèque territoriale, le 22 février prochain, afin d’effectuer deux représentations du mini spectacle “ Les contes à croquer ”. La Collectivité prendra donc à sa charge le déplacement de l’artiste depuis la Guadeloupe, ainsi que son séjour (cachet, hôtel et restauration) sur notre territoire. Une délibération votée à l’unanimité.
Aide financière de la Collectivité à l’association de Red Eye Crew
Toujours dans le cadre du pôle de développement Humain, le conseil exécutif a voté une délibération visant à accorder une subvention à l’association “ SXM Artists ”. Cette association créée il y a quelques années regroupe en son sein plusieurs artistes locaux et des îles avoisinantes, dont le groupe local Red Eye Crew, qui a créé cette association afin d’avoir une reconnaissance administrative. Le groupe Red Eye Crew prévoit une tournée musicale en France et en Europe, au mois de février 2015 et a sollicité la Collectivité dans le but d’obtenir une subvention visant à financer ce déplacement. Le Conseil exécutif a décidé d’accorder une subvention à cette association pour la promotion hors du territoire de la culture musicale saint-martinoise.
La Collectivité contribue au financement des funérailles de Juliette Mingau
Le conseil exécutif a autorisé la Collectivité à contribuer au nom des aides extra-légales aux frais funéraires de Juliette Mingau, décédée en Martinique le 04 janvier 2015. Juliette Mingau était très appréciée à Saint-Martin pour avoir largement œuvré en faveur de la culture saint-martinoise et des jeunes de l’île, notamment à travers son association de danseurs traditionnels Grain d’Or.
Occupation du sol : deux avis négatifs
Dans le cadre des décisions émanant du pôle de développement Durable, le Conseil exécutif a décidé d’entériner les avis du service de l’urbanisme relatifs aux demandes d’utilisation ou d’occupation du sol. Deux avis ont notamment été rendus irrecevable pour le premier (Court de tennis : nécessité de déposer un permis de construire) et défavorable pour le second (Entrepôt : non respect des articles 7, 8, 12).
Précisions sur la règlementation de la taxe sur les produits pétroliers
Dans le cadre de la règlementation fiscale du territoire, le Conseil exécutif a validé les règles applicables aux opérations d’avitaillement des aéronefs et des navires, eu égard à la taxation de consommation sur les produits pétroliers.
Si le taux de la taxe de consommation sur les produits pétroliers applicable aux quantités de carburants entrant sur le territoire de la Collectivité a été porté à 0.12centimes d’€ par litre (par délibération du Conseil territorial n 20-03-2014 datant du 30 octobre 2014), la taxation du gazole industriel est restée fixée à 0.23 €, tandis que la taxation des produits destinés à l’avitaillement d’aéronefs, de navires ou de bateaux, bénéficie d’un taux réduit de 0.065€ par litre.
Afin de faciliter le contrôle de la taxe, l’application du taux réduit de 0.06€ a été subordonnée à une obligation de délivrance d’un bon de livraison dénommé “ bon d’avitaillement ” pour chaque opération d’avitaillement (fixé par règlement du conseil exécutif).
Il s’est donc agi pour le Conseil exécutif de fixer le règlement d’application pour la mise en œuvre du taux réduit de la taxe de consommation sur les produits pétroliers. D’une manière générale, tout aéronef, navire ou bateau peut-être approvisionné en carburants taxés au taux réduit de 0.06€ par litre, dès lors que ces carburants sont effectivement utilisés pour les besoins de fonctionnement de l’aéronef ou du bateau concerné.
Afin d’assurer une application homogène de cette règle et d’éviter d’éventuels détournements du dispositif, tous les opérateurs sont tenus de rédiger un bon d’avitaillement en bonne et due forme pour chaque opération d’avitaillement. Voté à l’unanimité.
 

2015-01-15 Informations diverses
e-Newsletter n°9- Janvier 2015

Le magazine numérique de la Collectivité de Saint-Martin Cliquez-ici pour lire la e-Newsletter n°9:  Collectivité de St Martin e-newsletter n°9 - janvier 2015.pdf
 

2015-01-13 Culture, Jeunesse et sport
Inscriptions scolaires 2015-2016

Calendrier établi La Collectivité informe les parents que dans le cadre de la préparation de l’année scolaire 2015-2016, il sera procédé à l’inscription des élèves selon les modalités suivantes :
 
1. Inscription en classes maternelles : Tous Secteurs confondus.
Du 12 Janvier 2015 au 20 février 2015
– Enfants nés en 2012 (PS)  et  2013 (TPS)
– Enfants nés en 2011 et 2010 (MS et GS – non scolarisés)
 
 
2. Inscription au Cours préparatoire (CP)  :  Tous Secteurs confondus.
Les parents des enfants inscrits en GS retireront à l’école à partir du 26 janvier  2015, la fiche de renseignements qui, dûment complétée, sera déposée à la direction du 1er degré et des affaires scolaires entre le 9 février et le 13 mars 2015.
3. Du 1er Juin au 12 Juin 2015  :  classes maternelles
– Demande de Transfert  : ( rapprochement de fratrie ou de domicile) 
4. Du 15 Juin au 26 Juin 2015  :  classes élémentaires (CE1 au CM2)
– Demande d’inscription :  (nouveaux arrivants ou scolarisés ailleurs)
– Demande de transfert :  ( rapprochement de fratrie ou de domicile) 
Les demandes de transfert seront étudiées au cas par cas et accordées dans la limite des places disponibles. Les dossiers feront l’objet d’une analyse particulière.
 
 
Liste des pièces à fournir par enfant  pour toute inscription ou transfert
La demande d'inscription ne pourra être retenue que si le dossier est complet.
- Photocopie du livret de famille ou d'un extrait d'acte de naissance (enfant)
- Photocopie du carnet de vaccinations (pages 90 à 93)
- Photocopie d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois (EDF, Eaux, Télécom, autres pièces administratives, Avis d'imposition ou de non-imposition 2013)
- Attestation d'adressage (à retirer au Pôle Développement Durable - Service Recensement et adressage-ancien Hôpital)
- Photocopie de la pièce d'identité des parents,
- Photocopie du jugement pour l'exercice de l'autorité parentale (en cas de séparation, de divorce, ...) et de la pièce d’identité des ascendants ou des personnes responsables au titre de l’article L131-5 du Code de l’éducation.
- Certificat médical d’aptitude à la vie en milieu scolaire (enfants nés en  2012 et 2013).
- Certificat de scolarité ou de radiation (en cas de changement d'établissement scolaire public ou privé)
 
Les certificats d’inscriptions sont à retirer à partir du :
8 Juin 2015 pour les maternelles et du 22 juin 2015 pour les élémentaires
 
 
Horaires de réception du public:
Lundi, Mardi, Jeudi de 8h30 à 15h00 et Mercredi et Vendredi de 8h30 à 14h00

2015-01-11 Economie
Voeux 2015 de Wendel Cocks

3ème Vice-Président de la COM

Voeux 2015

Madame la Présidente, Chers Collègues, Membres de la Presse, Mesdames, Messieurs, A tous, Bonjour ! Mon tour est venu de vous présenter mes vœux pour cette nouvelle année, des vœux remplis d’espoir pour l’économie de notre territoire en 2015. Tout d’abord le nouvel an nous amène une bonne nouvelle, avec ce record de l’euro qui en ce début d’année a atteint son plus bas niveau depuis 2006, en revenant sous les 1$20. Baisse entamée depuis des mois, et qui devrait encore se poursuivre en 2015. Ce retour à un euro plus faible est évidemment favorable à notre économie. En 2008, l’euro avait atteint son plus haut niveau à environ 1$60 et se maintenait depuis entre 1$30 et 1$40. La consommation s’est naturellement reportée massivement sur la partie hollandaise, au détriment de nos commerçants. J’ai bon espoir que les choses vont petit à petit se rééquilibrer. L’euro s’échange aujourd’hui autour d’1$10 dans les bureaux de change.

Les consommateurs ont moins intérêt désormais à changer leur salaire et vont revenir dépenser leurs euros sur la partie française. Cette situation nouvelle mettra un peu plus de temps à atteindre nos touristes, nous devrons ensemble communiquer à leur attention sur cet équilibre retrouvé. Mais eux aussi reviendront plus facilement consommer chez nous quand ils auront réalisé que nous sommes redevenus une destination « dollar-friendly ». La deuxième bonne nouvelle pour 2015, ce sont les grands projets engagés en 2014 qui seront réalisés ou finalisés en 2015. Je pense évidemment à l’aménagement de la baie de Marigot. Ce matin, je lisais dans la presse que le nautisme va bien, bonne nouvelle pour ce secteur particulièrement porteur, qui génère de l’activité et de l’emploi direct et indirect.
Le Groupement autour du cabinet Ricochin, attributaire de l’AMO, réalise actuellement le cahier des charges qui devrait aboutir à un programme finalisé fin du 1er trimestre 2015. Suivi évidemment par les démarches nécessaires au lancement d’une procédure de passation de contrats à partir du second trimestre 2015 pour une durée d’une année environ. Je pense aussi à l’aménagement du centre-ville de Marigot, en parallèle à la baie de Marigot et dans la même logique, le plan de redynamisation vient d’être confié par mandat au groupement mené par la Semsamar. Une première phase d’état des lieux de Marigot a déjà démarré.
La phase d’élaboration du projet de redynamisation, devrait s’achever au second semestre 2015. Je pense également à la parcelle AW34 sur la baie orientale, qui va bénéficier d’un aménagement d’ensemble en cours d’étude et qui sera réalisé à la fin de la saison. Démarrage des travaux prévu au début de l’été 2015 pour une livraison à la rentrée, avant la saison 2015-2016. Enfin, concernant l’aménagement numérique, le Schéma Directeur est en cours de réalisation avec l’aide du cabinet Tactis. Ce schéma sera rendu fin du premier trimestre 2015. Il permettra à la Collectivité en concertation avec les opérateurs de lancer les dossiers de financement pour le déploiement du très haut débit auprès du fonds de soutien à l’économie numérique et du FEDER dès cette année. L’ensemble de ces projets sont menés dans la concertation avec la population et les professionnels. L’information et la concertation seront accentuées tout au long de l’année.

En matière de tourisme, 2014 s’est achevée sur l’annonce de la normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba. Cette nouvelle attendue de longue date, va nécessairement impacter le tourisme dans la caraïbe dans les années à venir. Nous devrons tenir compte de cette donnée nouvelle et orienter nos décisions en fonction. Conformément aux orientations budgétaires de la direction du tourisme présentées en décembre 2014, l’année 2015 est celle de la révision du schéma territorial d’aménagement et de développement touristique de Saint-Martin afin de préparer l’avenir touristique des 5 prochaines années. La préparation de cette nouvelle programmation pour la période 2015-2020 sera l’occasion d’une consultation des socio-professionnels dans le cadre de l’organisation des deuxièmes Assises territoriales du tourisme afin de prendre en considération les attentes et ambitions de celles et ceux qui contribuent à faire de notre territoire un territoire touristique. La stratégie touristique, ne pouvant pas être dissociée du projet de front de mer de Marigot et du projet de redynamisation du centre-ville, prendra également en considération les travaux engagés afin de créer une dynamique de développement cohérente et efficace tout en se mettant au service de ces deux projets par la définition d’une marque de territoire. Dans les autres secteurs économiques, la Collectivité devra réactualiser, selon une méthodologie similaire au Tourisme, le schéma de développement de l’agriculture (Etude AGENA commandée par la CCISM en 2011) et lancer le schéma de développement économique (sur la base de l’étude KPMG commandée par la CCISM en 2013), et valider les choix stratégiques conformes aux priorités de la Collectivité dans ces domaines.

En 2015, la Collectivité accompagnée par de nouveaux partenariats financiers (FEDER, BPI notamment) renforcera ses actions d’accompagnement du monde économique. En participant plus et mieux au financement des entreprises : Le dispositif d’aide aux entreprises de la collectivité adossé au nouveau PO 2014-2020 permettra de compléter le financement de projets dans des domaines jugés prioritaires par la Collectivité (tourisme, agriculture, pêche, TIC, production audiovisuelle, etc.) La Collectivité poursuivra son soutien aux micro-projets et accompagnera les TPEs en aidant au fonctionnement de structures comme Initiative St Martin ou la nouvelle Fédération des TPEs. La Collectivité accompagnera également les entreprises par des subventions d’équipement classiques mais également par le biais de nouvelles aides comme des avances remboursables pour servir de fonds de roulement. Un nouveau fonds d’aide à l’export délégué à la CCISM sera également mis en œuvre début 2015 pour accompagner les entreprises locales souhaitant exporter, la convention de partenariat ayant été signé en décembre avec les services de l’Etat, la chambre interconsulaire, et UBIFRANCE notamment.

Enfin, un nouveau partenaire financier sera étroitement associé au financement des entreprises, il s’agit de la Banque Publique d’Investissement, qui sera mise au service effectif de Saint-Martin en 2015. En 2014, la Collectivité a entamé la réorganisation des services entraînant la création d’une nouvelle direction au sein du Pôle de développement économique à savoir la Direction du développement rural et marin. Le développement rural se déclinera en 2 objectifs : Le premier concerne le secteur de l’élevage. L’abattoir va réellement démarrer son activité en 2015. Il s’agit d’une part d’optimiser la rentabilité de l’exploitation de l’abattoir grâce aux aides permettant l’augmentation du cheptel et l’amélioration des performances zootechniques. Et d’autre part de valoriser les carcasses sortant de l’abattoir grâce à la découpe et à l’organisation de la commercialisation des produits carnés. Ce qui permettra à terme l’augmentation des revenus de l’éleveur. Aussi, la diversification des activités agricoles qui au-delà de nouveaux plans de formation et des aides nouvelles en faveur de l’installation des agriculteurs s’oriente vers le développement de nouvelles activités comme la filière apicole.

Le second objectif concerne le développement des ressources marines L’objectif pour l’année 2015 est de créer les conditions nécessaires et indispensables au développement de la pêche. Il s’agit de mettre en œuvre l’ensemble des actions permettant la structuration de cette filière. Le premier acte est le renforcement de la représentativité des structures marines grâce à la mise en place d’un comité des pêches. Suivi de la création de deux points de débarquement - le premier situé à Marigot et le second dans le cadre d’un projet autour de l’étang aux poissons de Quartier d’Orléans - et d'une zone technique de pêche. Il est à noter que la majorité des actions précitées fait appel à un cofinancement émanant principalement des fonds européen (FEADER et FEAMP). La part du bailleur de fonds pouvant aller de 50 à 85%.

En Conclusion, la Collectivité s’est également engagée en cette fin d’année dans une action forte en faveur de la compétitivité de nos entreprises, face aux dispositifs favorables aux DOM, issus du pacte de responsabilité. Des alternatives au CICE viables sont recherchées auprès de l’Etat afin que nos entreprises soient traitées équitablement. Mes derniers mots seront adressés directement aux acteurs économiques pour essayer modestement de leur redonner espoir en l’avenir. 2014 aura été une année de lancement d’actions et de projets sur notre territoire, 2015 verra les premières réalisations importantes en matière économique. Avec une conjoncture sur le marché des changes favorables, vous devriez commencer à récolter les fruits de votre persévérance. Je vous souhaite à tous une Bonne année et la prospérité.

Je vous remercie, Wendel COCKS

2015-01-11 Urbanisme
Voeux 2015 de Guillaume Arnell

Allocution du 1er Vice-Président de la COM Cérémonie des Vœux 2015
 
Madame la Présidente,
Mesdames et Messieurs les Vice Présidents,
Mesdames et Messieurs les conseillers territoriaux,
Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux adjoints, Directeurs et chefs de service,
Monsieur le Président du CESC,
Monsieur le Président de la CCISM,
Mesdames et Messieurs les chefs d'entreprises partenaires de la collectivité,
Mesdames et Messieurs les fonctionnaires territoriaux,
Mesdames et Messieurs les représentants de la presse écrite, audio et télévision,
Mesdames et Messieurs,
 
Il m'est agréable de pouvoir pour la deuxième fois, vous porter avec l'exécutif rassemblé autour de la présidente, mes vœux pour la nouvelle année.
En effet, vous auriez pu, Madame la Présidente, comme le font tant d'autres, présenter seule les vœux aux administrés et aux fonctionnaires mais vous avez voulu laisser à vos vice-présidents, une part d'initiative,
Cela vous honore et je vous en remercie.
 
Mesdames et Messieurs, le mois de janvier est réservé traditionnellement à la formulation des vœux
pour l'année qui s'ouvre mais, c'est aussi un moment privilégié pour dresser le bilan de l'année écoulée et de présenter les perspectives pour l'avenir.
Mais avant cela, actualité oblige, je voudrais en premier lieu, témoigner publiquement de toute la peine que j'éprouve au regard des évènements dramatiques qui secouent le territoire national en ce début d'année.
Je veux rappeler, qu’ici aussi, nous sommes la république et à la nation française nous appartenons aussi, lorsque la patrie est en danger, nous sommes alors tous en danger.
Alors nous nous devons d'être en communion à la fois avec celles et ceux qui souffrent, qui pleurent la disparition d'un parent ou d'un ami mais en communion aussi et surtout avec celles et ceux qui luttent au péril de leur vie pour préserver nos libertés et nos droits à la différence : en ce moment, je pense aux forces de l’ordre et aux magistrats.
Ainsi, mes premiers vœux vont vers celles et ceux qui souffrent, les malades, les exclus, les expatriés, les sans domiciles, les chômeurs, les exclus et je forme le vœu qu'ils trouvent en ce début d'année de nouvelles raisons d'espérer, de croire et la force, la ténacité, l'envie et la volonté de s'en sortir et que nous, pouvoirs publics, n'oublions pas de les inclure et de les inscrire dans leurs programmes.
Qu'il me soit permis maintenant en ma qualité d'animateur du pole développement durable et  transport de revisiter avec vous très rapidement nos réalisations phares de 2014 et de passer en revue les perspectives pour 2015.
 
 
En matière d'environnement et de cadre de vie
Je veux d'abord saluer le travail de toute l'équipe pour le combat incessant qui est livré au quotidien pour la préservation d'un environnement de qualité et pour un cadre de vie amélioré.
Je dois également saluer le travail de nos entreprises partenaires.
Le fauchage et l'élagage de nos routes se font régulièrement, les abords sont faits, le tri sélectif monte en puissance et la collecte de nos déchets réalisés.
Cependant, ce travail est souvent peu visible à cause de l'incivilité de nos populations, il nous faut revenir peut être aux bonnes vieilles méthodes de la dénonciation et surtout de la sanction.
Autant d'efforts et de moyens financiers ne peuvent être anéantis par le manque de civisme de quelques-uns. 2015 nous verra réagir plus vite et plus fort, il ne peut en être autrement si nous voulons maintenir notre destination touristique et regagner nos part de marché perdues, l'effort doit être généralisé.
2015 verra l'amélioration du dispositif du  tri sélectif, d'un programme d'embellissement généralisé
au centre-ville, sur nos routes, à l'entrée des différents quartiers et surtout la remise en état du jardin de la collectivité.
Et puis comment ne pas mentionner notre volonté de voir se concrétiser la mise en place d'une déchèterie mobile.
 
 
Pour ce qui relève du transport
Je dois avouer qu'il faudra mettre la surmultipliée, car trop de clandestins, trop de transports à l'intérieur de la ville, trop de fréquentation par des transports non autorisés à desservir les lignes transfrontalières, le non-respect des arrêts règlementaires et j'en passe...
La mise en place de la gare routière est un plus incontestablement mais ne solutionne pas l'ensemble des problématiques liées au transport.
Il nous faudra travailler plus et mieux avec les organisations professionnelles de transport de marchandises, du transport de personnes, de taxi, mais aussi avec les professionnels de l'apprentissage à la conduite.
Sur le thème des réalisations il nous faut mentionner la mise en place des sessions d'examens à la fois  du code et de la conduite s'agissant des examinateurs et des places d'examens et je saisis cette occasion pour saluer les compétences et les performances de la société Computech qui nous assiste en la matière.
Les chantiers à ouvrir et,  ou à concrétiser en 2015 porteront sur les points suivants :
– la délivrance dès la fin du mois des premiers permis délivrés localement
– l'accentuation et la finalisation des échanges de permis
– la réflexion sur le plan de déplacement urbain
– l'immatriculation des navires
Pour se faire, je dois pouvoir compter sur la coopération renouvelée avec nos amis de la partie Sud de l'Ile et je fonde beaucoup d'espoir sur la compréhension de nos dossiers communs par le nouveau premier ministre de Sint Maarten.
Je veux pouvoir compter aussi sur la totalité et l'entière disponibilité de mon effectif en sifflant la fin de la récréation pour certains.
Je veux pouvoir compter sur l'efficacité de notre police territoriale pour mener à bien un certain nombre de ces dossiers.
Le regroupement de l'ensemble des services au pôle développement durable doit pouvoir m'autoriser à un certain optimisme.
La Gestion des risques majeurs
Un chargé de mission dévoué, compétent, une gestion des deux premières crises nous a permis de tester notre efficacité et notre réactivité et nous permettra d'être encore mieux armé et mieux entrainé à la gestion des risques majeurs.
L'année 2014 a vu l'acquisition de nouveaux moyens de téléphonie satellitaire et 2015 verra la poursuite d'équipements indispensables et aussi l'amélioration de notre DITRIM et une concrétisation je l'espère d'une harmonisation de nos procédés d'alerte et de gestion de crise, avec, grâce au P.O. transfrontalier 2014-2020, l’acquisition par exemple d’un radar servant à couvrir la zone d’ombre de l’espérance, St Barth et bien entendu de la partie Sud de l’île.
 
 

L'aménagement du territoire, l'urbanisme et l'adressage
Très honnêtement, le pire est derrière nous, 2014 a vu l'ensemble de l'équipe se remobiliser, la qualité du travail s'est singulièrement amélioré, nos délais sont maintenant respectés.
Toute cette nouvelle dynamique nous a permis d'écrire, et de voter notre code de l'urbanisme qui sera effective au 1er mars 2015.
La poursuite du plan local d'urbanisme qui devra être finalisé au 1er septembre 2015 et pour ce faire  nous essayons d'anticiper les quelques écueils qui pourraient se trouver çà et là sur notre route en tenant compte des doléances des administrés et en communiquant via le site de la collectivité et en rencontrant la population et les professionnels.
Se poursuivra et s'intensifiera la régularisation de la problématiques gestion et cession des 50 pas géométriques mais il faudra aussi que les notifications déjà réalisées soient conclues financièrement
en tout cas nous avons convenu d'un traitement d'une centaine de dossier tous les deux, c'est le rythme retenu pour la commission.
La gestion du domaine public s'améliore, de nouveaux tarifs ont été établis et devront être respectés.
Un contrôle systématique de toutes les autorisations se fera, pour contraindre les occupants à respecter les limites autorisées et la liberté de circulation.
Une structure de gestion unique se met en place pour un meilleur recouvrement des sommes dues pour éviter les situations que nous connaissons aujourd’hui.
Enfin, nous sommes en phase terminale de négociation pour l'acquisition des terrains d'assiette pour l'allongement de la piste de grand case et pour un certain nombre d'autres dossiers d'acquisition ou nous avons fait valoir notre droit de préemption.
La venue début février d'un directeur général adjoint, permettra j'en suis persuadé, d'optimiser encore nos performances, de parfaire notre modernisation avec de nouveaux logiciels pour une meilleure réponse aux exigences du monde de l'urbanisme, de l'architecture et de l'environnement.
A ce recrutement s'ajoutera l'embauche d'une compétence Saint-Martinoise pour ce qui relève de l'information géographique.
Une réorganisation complètera nos actions avec la mise en place d'un bureau, d'une cellule ou d'une agence foncière pour une meilleure gestion du patrimoine territorial.
 
 
Les Routes et Bâtiments
Beaucoup  a été fait à ce niveau, mais il en reste tellement à réaliser mais il nous faudrait plus de moyens financiers.
Je me contenterai simplement de quelques énumérations :
- la réalisation d'une campagne d'enrobés pour 1,5 Millions en 2014
- route de Concordia
- route de Saint-Louis
- les deux rues de Shanty Town
- la rue Nana Clark à Hameau du pont
- Morne O'Reilly
- une portion de RN7
- la route d'Oyster pond dans sa partie initiale
- la rue Victor Maurasse
- la pose de réflecteurs pour améliorer la sécurité de la route des Terres basses
Et malgré cela un réseau routier en piteux état, c'est dire combien la tâche est importante vis-à-vis de la faiblesse de l'enveloppe financière.
A cela s'ajoute la réfection de la route du Galion, des deux ouvrages d'art à Grand Case et de trois voies intérieures à Quartier d'Orléans.
Le confortement sismique de Simeone TROTT,  l'escalier et le portique d'entrée du, lycée.
La bonne exécution des travaux de la cité scolaire, nous laissant optimiste pour la rentrée de  septembre 2015.
La réfection complète de notre salle du conseil territorial.
Mais ces réalisations ne doivent pas nous laisser empreints de satisfaction mais au contraire nous inciter à aller encore plus loin dans notre volonté de doter ce territoire d'infrastructures de qualité.
Ainsi 2015 verra la poursuite de notre action avec la réfection de la route de Colombier, celle de Rambaud, Morne Valois et d'autres encore.
Les performances de notre éclairage sont à revoir, notre signalisation verticale quasi inexistante est à mettre en place et la poursuite de la sécurisation de nos routes également.
Mais je veux saluer le travail des services techniques et je le renouvellerai à l'occasion de ma rencontre avec eux prévus en fin de mois je ne manquerai pas de les féliciter mais aussi de leur signifier que j'attends encore plus en matière d'assiduité, de ponctualité, de respect de la hiérarchie et de serviabilité.
En guise de vœux, je veux les emprunter à quelqu'un d'autre tant ils conviennent à ce que j'attends de chacun d'entre vous.
“ Je voudrais demander à chacun d'entre vous plus d'engagement que par le passé et que 2015 soit pour chacun de nous une année de Bonheur, de Paix, et qu'au plan professionnel, elle vous enrichisse à la mesure de vos attentes et de votre engagement ”
 
Bon Courage, Bonne Santé et Très Heureuse année 2015.
 
 
Guillaume Arnell
 
 
 
 

 

Page 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37