Services, démarches, aides et infos pratiques
Les risques naturels
Les risques naturels


C'est aux Antilles que l’aléa sismique est le plus élevé, étant situées au niveau de la zone de subduction des plaques nord-américaine et sud-américaine sous la plaque caraïbe.
La magnitude mesure l’énergie libérée par un séisme et permet d'évaluer sa puissance. La puissance d'un séisme est aussi caractérisée par la longueur de la faille qui entre en jeu. Plus un séisme libère de l'énergie et plus la faille cède sur une longue distance, plus la magnitude sera élevée.
L’intensité mesure les effets et dommages du séisme en un lieu donné : effets observés ou ressentis par l'homme.
Un séisme de très forte magnitude peut avoir une intensité zéro lorsqu'il a lieu très loin de toute habitation.
Le séisme lui-même ne tue pas, c’est l’effondrement des bâtiments, mal conçus ou mal construits, qui peut s’accompagner de victimes. La meilleure prévention contre ce risque est donc de construire parasismique.

  Fascicule des mesures de prévention et de secours



Chaque année, avant le début de la saison cyclonique, la Collectivité et la Préfecture organisent des réunions de préparation avec tous les services et acteurs concernés, afin de rappeler à chacun les différentes phases de l’alerte et permettre de faire l’inventaire des moyens mis en œuvre en cas d’évènement majeur.
Informée et sensibilisée par les médias, la population applique les consignes de préparation et de protection en cas de menace ou de confirmation de menace (vérification des réserves matérielles et alimentaires, préparation et protection du domicile, retrait ou arrimage de tout objet pouvant se transformer en projectile).


  CONSIGNES EN CAS DE CYCLONE (Fr-En)
  CONSIGNES POUR VOTRE SEJOUR DANS UN ABRI
  Fascicule des mesures de prévention et de secours
  INSTRUCTIONS FOR YOUR STAY IN A SHELTER
  LISTE DES ABRIS CYCLONIQUES


Une inondation est une submersion, rapide ou lente, d’une zone habituellement hors d’eau. Les inondations ne sont pas inconnues de certains quartiers à Saint-Martin.
Le réseau hydrographique de notre région est essentiellement composé de ravines qui ne coulent que lors de précipitations importantes, lorsque les sols sont saturés en eau. Aussi, l’imperméabilisation des sols (développement urbain) limite l’infiltration des précipitations et accentue le ruissellement. Dans toute zone urbanisée, le danger est d’être emporté, isolé voir noyé. Des mesures collectives (entretien et travaux) et individuelles (adaptation des constructions), prises et recommandées, permettent la réduction considérable des dommages causés par les inondations.

  Fascicule des mesures de prévention et de secours


Effets induits des séismes ou de forte saturation des sols en eau, les mouvements de terrains peuvent se manifester par des glissements, des effondrements ou des chutes de blocs rocheux. La prise en compte de cet aléa dans l’aménagement a pour objectif l’atténuation des dommages en réduisant l’intensité de l’aléa (travaux de protection contre le risque) et ainsi la vulnérabilité des enjeux (humains et matériels) mais dans le cas de mouvement de grande ampleur, des mesures d’évacuation sont à opter pour votre sécurité.

  Fascicule des mesures de prévention et de secours


Les tsunamis sont une série de vagues très longues dont l'origine est le plus souvent l'effet d'un séisme, d'une éruption volcanique ou encore d’un glissement de terrain sous-marins.
Notre région peut connaître 2 types de tsunamis : local, qui peut frapper nos côtes en quelques minutes, et d’origine lointaine ou régionale, qui peut nous toucher entre quelques dizaines de minutes et plusieurs heures, suivant l’éloignement de la source.
Si le sol bouge fortement et longtemps sous vos pieds, si vous constatez une montée ou un retrait subit des eaux ou en cas d’alerte des autorités, un seul mot d’ordre : dirigez- vous rapidement vers les hauteurs !

  Fascicule des mesures de prévention et de secours